Accueil / Actualité / Comment bien choisir son assurance auto ?
Comment bien choisir son assurance auto

Comment bien choisir son assurance auto ?

Comment bien choisir son assurance auto ?
5 (100%) 1 vote

En France, d’après la législation républicaine, tout véhicule motorisé roulant ou stationnant sur la voie publique doit obligatoirement être assuré. C’est naturellement le cas des voitures. Au-delà de cette obligation légale, le marché de l’assurance automobile est hautement concurrentiel. De nombreux acteurs différents s’y livrent un combat sans merci, tandis que les polices et garanties proposées peuvent varier du tout au tout d’un contrat à l’autre. Comment donc bien s’y retrouver dans cette jungle ? C’est ce que nous allons tâcher de voir en rappelant quelques principes…

Définir objectivement ses besoins

Vous venez d’acquérir un véhicule ou vous souhaitez trouver un assureur moins cher ? Alors commencez par vous ménager un peu de temps afin de savoir ce dont vous avez besoin. En fonction de votre véhicule, de votre lieu de vie et de vos usages, le contrat parfait sera très différent. On n’assure pas un tracteur de la même façon qu’une sportive ultra-puissante, ni une voiture de collection à la manière d’un 4×4 fort gourmand !

Différents critères sont donc à prendre en compte : âge de la voiture, lieu de stationnement, kilomètres parcourus chaque année, usage personnel et/ou professionnel, nombre de véhicules à assurer, rythme de paiement… Les assureurs consentent la plupart du temps des tarifs dégressifs dès lors que plusieurs engins motorisés leur sont confiés.

Si vous roulez avec une auto (relativement) vieille, l’assurance tous risques est loin de couler de source. De même, si vous garez presque toujours votre véhicule dans le garage de votre maison de campagne, le bris de glace est moins courant qu’en agglomération où les actes de malveillance, malheureusement, ont tendance à pulluler. Rappelez-vous que seul l’assurance au tiers, ou dite de responsabilité civile, est obligatoire en matière automobile : il s’agit de couvrir tous les frais et dégâts occasionnés à des tiers (y compris vos passagers, mais pas vous) lors d’accidents dont vous seriez le responsable.

En outre, on comprendra aisément qu’un véhicule ne roulant que peu devrait passer en « petit rouleur » ou avec un tarif calculé en fonction du kilométrage, ce qui peut passer par l’installation d’un compteur supplémentaire. Les modèles de collection sont de leur côté éligibles à des assurances spécifiques.

Enfin, n’oubliez pas qu’en l’absence de contrôle technique favorable à jour, l’assurance ne fonctionnera jamais au-delà de la responsabilité civile, sous peine d’amendes ou de gros ennuis. C’est à méditer…

Comparer les prix

Avec les conseils que nous venons de vous donner, vous aurez pu établir l’esprit tranquille une feuille de route. De fait, vous aurez fixé les garanties et critères qui vous seront indispensables. Dès lors, il conviendra de ne comparer que les offres portant sur ces mêmes réalités, sans quoi le jeu serait faussé.

Il est dans tous les cas nécessaire de comparer attentivement les offres émanant de différents assureurs concurrents. En effet, les prix peuvent aller du simple au double, voire davantage, pour une prestation analogue. Certains en profitent, et ce sont souvent les consommateurs – ici, les assurés – qui trinquent. Pour éviter les déconvenues vous engageant pour une année entière, n’hésitez plus à faire jouer la concurrence !

À l’heure du tout numérique, l’idéal est aussi le plus facile et le plus rapide. C’est tout simplement d’avoir recours à un comparateur d’offres en ligne indépendant, du type hyperassur.com. Sachez que rouler sans être assuré en France peut valoir au minimum une amende de 3 750 €. Ne laissez donc jamais le moindre hiatus entre l’acquisition d’un véhicule et la souscription d’un contrat d’assurance. Il est par conséquent d’autant plus précieux de pouvoir trouver en quelques clics une solution d’assurance taillée sur mesure.

Quand vous aurez trouvé votre assurance auto, n’oubliez pas de bien relire le contrat que vous allez signer. C’est un peu barbant, mais indispensable pour connaître réellement l’étendue des garanties proposées… et la franchise induite en cas d’incident.

Les recherches en vue d’établir des comparaisons sont généralement intuitives, avec des prix affichés en toute transparence. Cela change du flou qui règne bien souvent dans les réclames officielles de certains assureurs… En outre, grâce aux volumes des comparateurs en ligne, des codes de promotion, des affiliations ou tout simplement des tarifs négociés sont proposés à l’internaute, de sorte qu’il aura du mal à trouver mieux ailleurs. Qu’on se le dise !

Check Also

Assurance deuxieme conducteur

Assurance deuxième conducteur : comment ça marche ?

Assurance deuxième conducteur : comment ça marche ?5 (100%) 1 vote L’assurance deuxième conducteur vous protège, vous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!