Franchise automobile trop élevée, médicaments mal remboursés… les raisons pour quitter votre assureur auto ou votre mutuelle santé sont nombreuses. Quelles que soient les vôtres, vous êtes parfaitement libre de partir chez la concurrence. Mais pas à n’importe quel moment. Si votre contrat arrive à échéance le 31 décembre, vous devez résilier vendredi 31 octobre, dernier délai !

Les assurances auto et mutuelles sont en effet renouvelées chaque année par reconduction tacite. Et si vous ne souhaitez pas repartir pour un vous devez résilier au plus tard deux mois en avance (parfois trois mois si c’est mentionné dans votre contrat). Dans certains cas, la date d’échéance est fixée à la date de signature du contrat ou au 31 mars. Mais le plus souvent l’assureur impose le 31 décembre.

Exceptions si vous déménagez, vendez votre voiture, etc.

 

Pour résilier en bonne et due forme, envoyez à votre assureur une lettre recommandée avec accusé de réception (RAR). Indiquez y votre nom et votre numéro de contrat et signez-le. Le recommandé n’est pas obligatoire mais vous permettra d’avoir une preuve de votre envoi si besoin. Un conseil : si vous n’avez pas le temps de passer à la poste, optez pour la lettre recommandée en ligne envoyée directement depuis internet. Elle a la même valeur juridique qu’un recommandé classique.

Notez enfin que certains événements comme par exemple un déménagement, la vente de votre voiture ou un changement de profession impliquant une mutuelle d’entreprise obligatoire, vous autorisent à résilier votre assurance. Il faut cependant le faire dans les trois mois qui suivent l’événement et votre changement de situation doit avoir une incidence directe sur le risque couvert.